HBJO

Cartier signe sa première montre Tank à l’énergie solaire. 

Cartier signe sa première montre Tank à l’énergie solaire. 

Pionnier depuis l’invention du premier garde-temps porté au poignet avec la montre Santos (1904) ou de la boucle déployante (1910), Cartier a toujours eu pour ambition de s’engager pour le progrès technique tout en anticipant les demandes et besoins de ses clients. Après son brevet QuickSwith déposé en 2018, qui permet d’interchanger les bracelets de sa montre à domicile, l’horloger-joaillier signe une nouvelle version de son emblématique Tank. 

La Tank, un garde-temps iconique au design innovant. 

Fasciné par les chars d’assaults des champs de bataille de la première guerre mondiale, Louis Cartier s’en inspire pour créer la première montre Tank. Dès 1919, son cadran rectangulaire rappelant la forme des chars vue du dessous, rencontre un franc succès. Avec son design innovant, en totale rupture avec les montres rondes classiques de son époque, la Tank s’impose comme un modèle emblématique et convainc de nombreuses personnalités dont Catherine Deneuve, Elton John ou encore le couple Kennedy. 

La Tank Must SolarBeat, éthique et solaire. 

Plus de cent ans après sa création, Cartier signe un nouveau modèle Tank Must SolarBeat, qui revisite les conventions classiques du luxe.

D’un point de vue du design, la maison française reste fidèle à son modèle iconique : brancards arrondis, finesse comme fil conducteur, bracelet ultra sophistiquée. Pour un plus grand classicisme, elle y ajoute même une couronne en cabochon perlé précieux et une boucle ardillon traditionnelle sur la version bracelet en cuir.

L’innovation est quant à elle dans le mouvement, ici solaire. Désormais, plus besoin de changer la pile de sa montre. Celle ci-fonctionne grâce à une pile rechargeable (à la durée de vie moyenne de 16 ans), alimentée par la lumière et captée par le anneau solaire situé sous le cadran grâce aux chiffres romains ajourés. Cette prouesse technique a nécessité aux équipes de développement plus de deux de travail pour intégrer ce nouveau mouvement Solar Beat au modèle historique Tank.

Le bracelet a quant à lui été également retravaillé pour mieux répondre aux attentes responsables et environnementales des consommateurs. Le nouveau bracelet éthique est fabriqué à partir de cuir végétal produit à partir de déchets de pommes cultivées pour l’industrie alimentaire en Suisse, en Italie et en Allemagne. Au delà de la garantie d’un haut niveau de qualité et de confort, la fabrication d’un tel bracelet permet, selon la marque, de diviser par 6 son empreinte carbone, d’économiser jusqu’à 10 litres d’eau et 7 mégajoules d’énergie (soit environ 80 charges de smartphone) par rapport à la conception d’un bracelet en cuir de veau.

Les montres Must font partie de l’héritage et de la légende de la Maison. Elles ont résisté à l’épreuve du temps grâce à leur style immédiatement reconnaissable, mais aussi à l’excellence de leur savoir-faire, que Cartier applique à toutes ses créations jusque dans les moindres détails.

PIERRE RAINERO – DIRECTEUR DE L’IMAGE, DU STYLE ET DU PATRIMOINE, CARTIER

Retrouvez ici le premier calendrier de l’avant de Chanel pour les 100 ans de N°5.

Share this post